Programme « citoyen sauveteur »

Programme d’installation de sacs de premiers secours incluant un défibrillateur dans les véhicules de citoyens sauveteurs volontaires :

  • Le sac de secours et le défibrillateur sont toujours à disposition.
  • Les citoyens sauveteurs sont géolocalisés via des applications qui sont déclenchées par les secours. Les citoyens sauveteurs reçoivent la notification d’intervenir dès lors qu’ils sont localisés à proximité de l’incident permettant ainsi une prise en charge très rapide de la victime le temps que les secours arrivent.

Dans le cadre d’un arrêt cardiaque, chaque minute compte. La pose rapide d’un défibrillateur, doublée d’un massage cardiaque augmentent considérablement les chances de survie de la victime.

Pour devenir citoyen sauveteur volontaire et être équipé :

Envoyez votre demande via notre formulaire de contact

Nous privilégions les secouristes expérimentés (pompiers, urgentistes, infirmiers, secouristes expérimentés…)

Une formation complémentaire sera faite au moment de la remise du sac de premiers secours.

Pour installer les applications :

Pourquoi ce programme ?

Lors d’un arrêt cardiaque le taux de survie actuel est de 5%, pour être efficace il faut intervenir dans les 10 minutes maximum.

Le délai moyen d‘intervention des secours est de 13 minutes, donc, tant qu’on n’aura pas inventé la téléportation, seuls les citoyens pourront combler ce délai en intervenant.

Grâce à des applications comme Sauv Life ou Staying Alive, les services de secours peuvent déclencher les secouristes géolocalisés à proximité. Grâce à notre programme « citoyen sauveteur » ils ont le matériel (dont le défibrillateur) avec eux, permettant une prise en charge quasi immédiate le temps que les secours arrivent.

Si on intervient dans les 7 minutes dans le cas d’un arrêt cardiaque le taux de survie passe à 75%.

Il y a environ 120 arrêts cardiaques par jour en France, on pourra passer de 7 personnes sauvées à 90 chaque jour…

Autre intérêt, un grand nombre d’arrêts cardiaques a lieu à domicile et il y a peu ou pas de défibrillateurs dans les quartiers d’habitations. Le soir, les sauveteurs étant à chez eux, cela permet de déployer des défibrillateurs près des habitations.

Nos citoyens sauveteurs sont également formés et équipés pour intervenir sur tous types d’accidents pouvant mettre la vie de la victime en péril comme la gestion d’hémorragies etc….