Slide 1  Slide 2  Slide 3  Slide 4

Le mot du président

Notre histoire en résumé:

 

Sensibilisé très jeune au secourisme, et suite au décret de 2007 autorisant tout citoyen à utiliser un défibrillateur, je ne pouvais pas laisser passer une telle opportunité de sauver des vies, tant de vies qui s’éteignent chaque jour dans un pays riche et moderne comme le notre.

La route tue aussi, on le sait, Chaque année plus de 50 000 personnes (soit 10 fois plus) sont victimes d’Accident cardio-respiratoire (ACR), on le sait moins…

J’ai donc lancé, en mars 2009, un programme d’installation de défibrillateurs en m’appuyant sur mon entreprise : LCDI le comptoir de l’immobilier...
La connaissance de Stéphane Morin et de son histoire personnelle, ont renforcé mes convictions, son aide a été déterminante dans la réalisation de ce projet….

Le programme a commencé  avec 4 installations de défibrillateurs : l’agence et 2 véhicules de LCDI puis le magasin Optical center, dont le directeur Frédérique Chavanne, fut un des premiers à adhérer au programme et il est aujourd’hui vice président de notre association …

C’est en commençant  à communiquer via la presse locale et facebook que j’ai pris conscience du peu de connaissance de la population sur le sujet...le constat fut le même dans mon entourage, au travers de question telles que : c'est quoi un défibrillateur ? Mais pourquoi tu fais ça ? À quoi ça sert ?…etc.…

Forte heureusement les choses ne cessent d’évoluer depuis un an, et la prise de conscience s’accélère, particulièrement dans ma ville, MONTELIMAR, grâce au travail de sensibilisation de Stéphane Morin, qui nous a largement aidés.

Début 2010 j’ai crée l’association le Défi du cœur pour que ce programme puisse se généraliser.  Avec l’arrivée de nombreux bénévoles et le partenariat avec l’UDPS 26/07 pour les formations, l’opération connait un développement surprenant, nous avons à ce jour plus d'une trentaine de membres et plus d’une centaine d’entreprises partenaires...

Être citoyen c’est se prendre en main, s’aider les uns les autres, et savoir faire le « job » nous même !! C’est l'option que j'ai choisi et j'espère initier d'autres volontaires...


Pourquoi ce choix personnel ?

Je n’ai pas vécu de drame lié a ce sujet, c’est Simplement parce que je crois en la citoyenneté et en l'humanisme et j'ai la conviction que l'entraide est le meilleur moyen de vivre mieux, pour chacun de nous.
Amoureux de la vie, je veux qu'elle perdure... quelque soit l'âge, l'origine, les moyens.

Je crois en la force de la vie et en la solidarité humaine.
Secouriste depuis l'âge de 18 ans, avec quelques aventures dans le secours à la personne à mon actif (heureuse et moins heureuse) et je suis très sensible à ce sujet.

Ce combat me tient particulièrement à «cœur » et je le mènerais aussi longtemps que nécessaire, jusqu'à ce que d’autres prennent le relais…

Antoine

*DSA : défibrillateur semi automatique

*RCP : réanimation cardio-pulmonaire